Ritualisation, inhumation et crémation

 

Séparer le monde des vivants du monde des morts nécessite d'inhumer ou de crématiser le corps sans vie mais aussi de ritualiser cette séparation : c'est célébrer avec sa communauté le passage de l'être aimé décédé; c'est également un temps d'accompagnement partagé pendant lequel les vivants se rapprochent ou prient avec les morts. 

 

 

C'est un thème riche et passionnant qui peut être présenté différement selon le secteur d'activité s'y intéressant. 

 

Une première approche est possible via l'histoire chrétienne de la France. Il convient d'approfondir le rôle de l'Eglise dans la société française et de le confronter aux évolutions des positions de la papauté avec la société depuis le Moyen-Âge à aujourd'hui. 

 

Une seconde approche peut être sociologique et sociétale. Elle fait le lien entre les rituels d'hier, ceux d'aujourd'hui et ceux qui se créeront demain. Cette approche de la ritualisation présente des cultures et des usages de plusieurs pays du monde.

 

 

Actualités

Retrouvez moi dans les agences Malakoff Méderic pour un atelier sur le thème : "Osez exprimer vos voeux et vos craintes face au décès". 

Inscription libre auprès des boutiques de Toulouse, Nantes, Orleans, Boulogne-Billancourt et Strasbourg.